Le tango des relations: interdépen (dance)

Deux pas devant, un pas derrière, soutenir le rythme, garder l’équilibre et suivre le mouvement.

Existe-t-il un secret pour s’accorder à des relations qui font du bien et qui durent?

Comme on apprend à danser en dansant, à parler en parlant, on apprend à réfléchir en réfléchissant! Brillant non!? Au cœur de la réflexion sur les relations, il y a implicitement la dimension où l’agencement des habiletés cognitives et des compétences émotionnelles* doit être considérée et cet exercice réflexif demande un effort et une ouverture substantiels afin de relié adéquatement ce que l’on ressent et ce que l’on (en) pense puis, éventuellement ce qu’on (en) fera. Pourquoi? Notamment parce que pour la plupart d’entre nous, peu d’espace dans notre éducation, et ce durant toute notre vie, ont été consacré à cette habileté pourtant essentielle qu’est le développement des compétences émotionnelles, socle de toutes les relations.

La question se pose: avez-vous déjà été invité à faire l’inventaire des émotions qui ont été, la plupart du temps, la locomotive de vos actions au quotidien dans vos interrelations? L’invitation est lancée! Est-ce facile ou difficile pour vous d’identifier une émotion qui vous occupe? Pour être à même de relever nos états d’être, ont doit les (re)connaître. Pour vous aider, je vous suggère un lexique (à afficher sur le frigo, c’est complètement utile:)).

Il semble y avoir un présupposé de taille qui plane au dessus de l’humain: il est considéré comme un être social. Par contre, même si nous sommes estimés capables de tisser et conserver des liens de qualité, cela nécessitent multiples compétences, vous l’aurez sans doute remarqué, depuis la cours d’école, aux relations avec les collègues, les conjoints, amis en passant par les tensions familiales.

Avant de visionner la vidéo que je propose pour réfléchir aux relations, je vous invite à écrire au centre de votre feuille de note le mot « relation ». Ensuite, tentez de répertorier tous les mots qu’évoque pour vous le terme lui-même en les inscrivant, intuitivement autour du terme central. Subséquemment, vous pourrez peut-être tracer des liens entre les mots. Après cet exercice vous pourrez vous rendre sur le lien suivant, vous présentant l’animation qui servira de point de départ pour une discussion en commun.

Les relations peuvent présenter des chemins sinueux, donner de grands vertiges, nous laisser perplexes et mélangés. Ceci dit, les recherches en psychologie montrent pourtant que des relations fortes avec les autres sont essentielles à notre bonheur et à notre équilibre. Il y a des moyens pour y arriver, de mieux en mieux, de plus en plus et pour se faire, rejoignons-nous pour y réfléchir ensemble et mettre le tout en pratique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.